SEO : 6 astuces pour optimiser vos URL

SEO : 6 astuces pour optimiser vos URL

Grille_colorée

Quand on travaille sur le référencement d’un site, on pense avant tout au contenu et aux mots-clés, ainsi qu’au netlinking. Toutefois, il ne faut pas négliger les URL. En effet, le choix de ces dernières est un paramètre fondamental pour votre SEO mais aussi pour votre image. Si elles sont trop complexes, les URL vont être difficiles à suivre, si elles sont trop pauvres, elles ne seront pas assez puissantes.

Intégrer les mots-clés

Il s’agit d’un facteur basique, pourtant, beaucoup de personnes ont encore des URL infinies, illisibles et dénuées de mots-clés. Chaque nouvelle page de votre site doit correspondre à un objectif lié au référencement. Il doit donc paraître dans votre URL. Pour cela, ajoutez deux à trois mots-clés au plus près de la racine. Pour réduire vos URL, il existe des outils. Rendez-vous sur cet article et vous saurez tout sur les réducteurs de liens.

Constituer une structure fiable

Avant de publier sur votre site, vous allez devoir définir une structure et vous y tenir. Autrement, vous risquez de vous retrouver avec des URL qui n’ont aucune cohérence entre elles. Par conséquent, Google va trouver que votre catégorisation n’est pas claire, tout comme les utilisateurs qui risquent de se perdre en route.

Supprimer les mots-valises

Plus les URL sont courtes et lisibles, plus elles sont efficaces. Pour vous limiter à l’essentiel vous devrez :

– supprimer les mots inutiles (le, ces, tout, un, des…)

– éviter de répéter les mêmes mots-clés

– favoriser les minuscules

– limiter l’utilisation des hashtags qui rend les URL illisibles

– favoriser le tiret d’alignement (tiret du 6)

Gardez en tête que la taille des URL est importante. Le plus court est le mieux, en termes d’optimisation et d’expérience client (l’idéal serait entre 50 et 60 caractères). Au-delà de 80 caractères, votre URL sera trop longue et peu impacter négativement votre référencement. Par conséquent, vous pouvez mettre en moyenne trois à cinq mots après votre nom de domaine.

Eviter les URL dynamiques

Certains CMS proposent des URL dynamiques qui peuvent être pratiques mais pas très bonnes pour votre SEO. En effet, elles sont changeantes et longues. Préférez donc les URL statiques en réécrivant le permalien si nécessaire. Ces dernières donnent beaucoup plus de poids à vos mots-clés.

Unifier les différentes versions de vos sites

Pour faciliter l’exploration de votre site par Google, il est essentiel d’unifier toutes vos versions. Pour cela, rassemblez les redirections 301 de vos versions (avec et sans le www ainsi que les versions http et https). Favorisez la version www reliée au https pour mieux correspondre aux recommandations de Google. Enfin, assurez-vous que toutes vos pages pointent vers le même domaine.

Déclarer votre sitemap XML

Le sitemap XML diffère du sitemap HTML. En effet, il est uniquement destiné aux utilisateurs et non aux moteurs de recherche. C’est tout simplement une liste d’URL que vous proposez aux moteurs pour favoriser leur indexation. En outre, rappelons que l’expérience utilisateur prend de plus en plus d’importance pour les algorithmes de Google, c’est pourquoi il faut penser SEO mais aussi UX pour ne pas faire des efforts en vain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *