Traducteurs automatiques anglais-français : quels sont les meilleurs outils linguistiques ?

Traducteurs automatiques anglais-français : quels sont les meilleurs outils linguistiques ?

Traduction

Le traducteur en ligne est un outil linguistique dont les passionnés de langues n’osaient à peine rêver il y a quelques décennies seulement. Si les premiers pas des sites de traduction comme Google, Reverso ou Systranet n’étaient pas vraiment convaincants, ces traducteurs gratuits se sont énormément améliorés et se placent aujourd’hui comme les meilleurs de leur catégorie.

Google Translate, le plus célèbre des outils linguistiques en ligne

Les logiciels de traductions sont nombreux, mais ils ne sont pas tous gratuits. Parmi les traducteurs automatiques gratuits, les plus célèbres et les plus pratiques sont utilisables en ligne depuis un site internet.

C’est le cas de Google Translate, probablement le plus célèbre des services de traductions, notamment parce qu’il est proposé depuis de nombreuses années par le géant de la recherche Internet.

Cependant, le traducteur proposé par Google est également l’un des plus performants, notamment parce qu’il bénéficie des algorithmes et de la compréhension du langage du moteur de recherche. En plus, il a été décliné dans une application mobile qui peut être utilisée sans connexion Internet.

Reverso et Systranet, deux excellents sites de traduction gratuits

Google Translate est, sans aucun doute, très imposant sur le marché de la traduction en ligne, mais d’autres sites lui font une solide concurrence. C’est le cas des deux célèbres sites Reverso et Systranet qui, en plus de proposer un service de traduction, font également office de dictionnaire.

Reverso est très connu, notamment parce qu’il propose un dictionnaire très complet qui permet de chercher des synonymes ou des antonymes, et ce dans de nombreuses langues. Cette expertise des langues permet au site de proposer un traducteur efficace est compétent. L’avantage de Reverso, c’est qu’on peut également le rajouter à son navigateur web sous la forme d’un module qui permet alors de traduire en français toutes les pages internet que l’on fréquente en français.

Systranet est un autre très bon traducteur. Son site est on ne peut plus sobre et offre une traduction de qualité. L’avantage de ce traducteur, c’est qu’il peut être directement intégré à un site web pour en proposer une traduction automatique adaptée à la langue du visiteur et ainsi élargir son audience. Enfin, Systranet permet également la création d’un compte et la gestion d’un dictionnaire personnel qui permet d’affiner, avec le temps, la qualité de la traduction.

Comment fonctionne un outil de traduction automatique ?

Le fonctionnement d’un outil de traduction automatique dépend évidemment du choix de son développeur. Cependant, il n’existe pas un nombre infini de possibilités. Certes, les langues sont très complexes et cachent souvent des nuances de sens difficiles à cerner et, surtout, en constante évolution, mais, malgré tout, il n’existe que quelques grandes catégories de traducteurs.

Les deux premiers modes de fonctionnement sont le fonctionnement par règle et celui par exemple. C’est-à-dire que vous intégrez à votre programme toutes les règles de grammaire, de conjugaison et de syntaxe de différentes langues et vous obtenez un traducteur qui parle toutes les langues. Ces deux fonctionnements sont assez simples, mais limités, notamment parce que, s’ils connaissent les règles de chaque langue, ils ne connaissent pas forcément le lien, ou l’absence de lien, entre ces règles d’une langue à l’autre.

Le fonctionnement le plus répandu des outils linguistiques de traduction en ligne, c’est celui par statistique. Ce que l’on appelle la traduction statistique, c’est le fait d’apprendre plusieurs langues à un logiciel de traduction en lui intégrant dans sa base de données un texte déjà traduit dans plusieurs langues pour qu’il apprenne les équivalences d’une langue à l’autre. Ainsi, grâce au travail de traducteurs humains qui l’ont précédé, le logiciel maîtrise davantage les nuances d’une langue. Sans surprise, la traduction statistique est employée par tous les meilleurs outils linguistiques.

Comment fonctionnent les meilleurs traducteurs ?

Au sein même de la traduction statistique, il existe plusieurs catégories. Les premiers sites de traduction utilisaient une approche fondée sur les mots, c’est-à-dire qu’ils considéraient chaque mot comme une unité isolée à traduire. Ce fonctionnement donnait, comme certains s’en souviendront, des traductions surréalistes au sens littéral et obscur.

Pour répondre à ces difficultés, les premiers traducteurs utilisant une approche fondée sur les segments sont apparus. Le logiciel ne considère plus les mots comme des unités isolées, mais sélectionne des groupes de mots, qu’il sait être statistiquement souvent liés, pour offrir une traduction plus générale. Ainsi, lors d’une traduction entre l’anglais et le français, l’ambiguïté liée à l’absence de genre des objets en anglais ne pose plus de problèmes quand on considère l’adjectif et le nom dans un même ensemble.

Google Translate propose d’ailleurs même à l’utilisateur de connaître les segments qu’il a sélectionnés dans la phrase en les surlignant en jaune quand on y passe sa souris dessus. Malheureusement, la méthode statistique par segment a aussi ses limites, notamment parce que le logiciel peut se tromper en sélectionnant les segments. Les erreurs sont d’ailleurs nombreuses quand la phrase dispose de plusieurs propositions avec de nombreuses virgules.

Comment bien utiliser un site de traduction ?

Les outils de traduction sont inévitablement imparfaits, mais on peut réduire leur marge d’erreur en prenant soin de les utiliser correctement. Déjà, après notre courte explication sur la traduction statistique par segment, vous comprendrez aisément qu’il est préférable de traduire des phrases courtes avec peu de prépositions, quitte à modifier la phrase d’origine, à la décomposer pour en comprendre le sens étape par étape.

Malheureusement, cette méthode n’est pas compatible avec la traduction automatique d’un site internet entier. Alors, si c’est l’utilisation que vous comptez en faire, nous vous conseillons de consulter plusieurs traducteurs pour recouper leurs traductions et ainsi saisir petit à petit le véritable sens du contenu. Si vous n’y parvenez toujours pas, il ne vous reste plus qu’à traduire phrases par phrases, segments par segments.

Vers une traduction collaborative des langues

De plus en plus de sites de traduction se basent sur le collaboratif pour proposer des traductions en phase avec les subtilités de la langue. Ainsi, quelle que soit votre langue, vous aussi vous pouvez aider à traduire des expressions et des idiomes qui lui appartiennent pour la partager avec le monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *